« Le marché de la technologie de réseau intelligent devrait augmenter de 7% jusqu’en 2018 »

C’est ce que prévoit une récente étude du cabinet de recherches Transparency Market, relayée par Metering & Smart Energy international.

En effet, cet investissement viendrait d’une part de la fin de cycle de vie des installations de base qui provoque des pannes électriques ; et d’autre part de l’obligation de se conformer aux exigences réglementaires en matière de réduction des émissions de dioxyde de carbone.

Par ailleurs, selon Transparency Market, alors qu’à ce jour le déploiement des micro-réseaux restait encore mineur dans le marché mondial des technologies de base de réseau intelligent, il est à présager qu’avec l’avancement dans les technologies d’énergies renouvelables (capteurs et compteurs connectés pour mieux gérer les flux de production d’électricité) il s’étende.

Un défi cependant reste à relever – rappelle cette étude : celui de l’interopérabilité des dispositifs. L’enjeu viendrait surtout d’un manque de normalisation des systèmes. C’est d’ailleurs une nécessité que l’on retrouve dans tous les secteurs du numérique qui tentent de nous faire entrer dans une société de « l’âge de l’accès ». De l’industrie des objets connectés en passant par celle des smart grids, l’absence de standards communs freineraient la chaine d’informations et ses applications idoines. A moins de se tourner vers des solutions comme celle de la startup californienne Silver Spring Networks qui propose une plateforme avec des kits de développement ouverts permettant aux développeurs d’application d’intégrer les données issues de réseaux variés sans avoir à maitriser le protocole propriétaire de chaque réseau. 

Source : Metering & Smart Energy Internationale