Avec plus de 170 mètres de haut, deux structures circulaires en forme d’anneaux, et un emplacement central, la « Dutch Windwheel » (éolienne néerlandaise), offre aujourd’hui à la ville de Rotterdam, le projet le plus en avance de son temps en termes d’éco-concept futuriste.

Monument futuriste au cœur de Rotterdam

A l’origine de cette idée, un Consortium composé de trois sociétés –BLOC, DoepelStrijkers, Meysters-, pour qui le concept s’élève au delà de l’attraction touristique, en ayant pour but de proposer un bâtiment unique et fer de lance de la révolution énergétique : « On a voulu combiner deux aspects : une grande attraction pour Rotterdam et un nouveau concept durable » (Lennart Graaffd, un des responsables du Consortium Dutch WindWheel)

Un bâtiment à énergie positive à la pointe de l’innovation

Ce qui fait la particularité de cette réalisation atypique, c’est avant tout, sa double fonction. Monument touristique capable d’accueillir du public d’une part, mais aussi d’autre part monument capable de produire plus d’énergie qu’il n’en consomme.

Pionnier dans le domaine, ce projet s’appuie sur plusieurs technologies innovantes en matière d’énergie renouvelable. La première et non des moindres, utilise un convertisseur d’énergie encore en développement : l’EWICON. Sa particularité : il utilise le principe de l’éolienne, mais sans les pales. L’électricité serait ainsi produite par la collecte des petites charges électriques contenues dans les gouttelettes d’eau, véhiculées par le vent au travers de la turbine.

Pour en savoir plus :

Par ailleurs, plusieurs dispositifs de récupération des eaux usées, traitement des déchets et panneaux photovoltaïques permettent de renforcer le système de production d’énergie.

L’atout majeur demeure dans le fait que cette association de technologies permet au bâtiment d’être à énergie positive en évitant les écueils habituels. A savoir le bruit des pâles, l’installation hors des zones habitables, la maintenance et l’usure du matériel.

Un modèle économique en ligne de mire

Au sein d’une ville de renommée internationale, le bâtiment générerait selon les études, une affluence touristique de plus d’1,5 million de personnes
Afin de rester à la pointe de l’innovation, celui-ci proposerait une nouvelle expérience du déplacement avec plus de 40 cabines sur rails, mais aussi des animations 3D et sous-marines afin de découvrir la richesse du patrimoine local. De plus, 160 chambres d’hôtels sur sept étages et un restaurant panoramique viennent parfaire, cette expérience touristique globale.

Vue panoramique sur le plus grand port d’Europe via une animation 3D

Cependant le projet ne se cantonne pas seulement à une stratégie basée sur le tourisme, mais déploie aussi un autre axe local. En effet, pour les responsables du consortium, ce projet sera un excellent vecteur de croissance économique pour la métropole. Source d’emplois, de logements et de consommation à travers des espaces commerciaux, le bâtiment entend répondre à toutes les typologies de besoins de la société moderne.

Sources :
http://thedutchwindwheel.com/en/unique-landmark
http://lenergeek.com/2015/03/10/leolienne-du-futur-pourra-t-elle-fonctionner-sans-pales/