Engagée dans la transition énergétique depuis plusieurs années, l‘Allemagne a, une fois de plus, prouvé qu’elle jouait un rôle moteur dans l’innovation en matière de production d’énergie d’origine renouvelable. Une équipe de chercheurs de l’Université de Kassel (Hesse) vient en effet, de concevoir un prototype de béton photovoltaïque, capable de convertir les rayons du soleil en électricité.

Ce concept, nommé « DysCrete », se base sur le principe des cellules photovoltaïques à colorant (de Gratzel), qui reproduisent l’effet de la photosynthèse végétale. Pour être pleinement opérationnel, ce nouveau matériau intègre deux couches conductrices dont une fine en graphite et l’autre en Béton servant toutes deux d’électrodes. Celui-ci se compose également d’une couche d’oxyde de titane, qui capture l’énergie solaire, ainsi que d’un colorant en jus de fruit (jus de groseille), qui joue le rôle d’électrolyse de la réaction.

Encore au stade de prototype et non pas d’un réel développement industriel, les chercheurs prétendent néanmoins pourvoir à terme transformer jusqu’à 2% de l’énergie solaire reçue en énergie électrique.

Découvrir le concept du béton photovoltaïque en image :


Sources : L’Energeek