Le 18 septembre 2014, le Financial Times a publié « US solar and wind start to outshine gas« , un article où le chef du département Électricité, énergie et infrastructure de Lazard, George Bilicic, s’exprimait au sujet de la compétitivité de certaines énergies renouvelables.
« Nous disions qu’un jour l’éolien et le solaire seraient compétitifs avec les moyens conventionnels de production de l’électricité, eh bien ce jour c’est maintenant ».

Aux États-Unis, le coût du MWh éolien est passé de 101 à 37 dollars en l’espace de 5 ans. Dans le même temps, le solaire à grande échelle s’est contracté de 80 % environ, passant de 323 dollars en 2009 à 72 dollars en 2014.
Selon Lazard, les ENR deviennent compétitives avec le gaz, même sans subvention.

Le coût du gaz se situe entre 61 et 87 dollars par MWh, et jusqu’à 230 dollars en période de pointe, malgré le boom des gaz de schiste.

Le petit photovoltaïque quant à lui, coûterait entre 126 et 180 dollars par MWh aux États-Unis.

Source : Financial Times – US solar and wind start to outshine gas