Des éoliennes moins envahissantes et sans nuisances sonores, c’est ce que propose la société espagnole Vortex Bladeless, qui développe un modèle sans pales. Retour sur cette innovation dans le secteur de l’électricité verte.

Des turbines sans pales

Vortex a le même objectif que les éoliennes conventionnelles : transformer les brises en une énergie cinétique pour l’utiliser ensuite comme de l’électricité. Mais pour cette société de R&D, il s’agit de produire cette énergie différemment. Au lieu de capturer l’énergie par l’intermédiaire du mouvement circulaire d’une hélice, Vortex Bladeless propose de tirer parti du tourbillon, cet effet aérodynamique produit dans les masses d’air en rotation.

Sans pales, l’éolienne devient totalement silencieuse, sure pour les oiseaux et moins coûteuse à fabriquer (51% moins cher qu’une turbine traditionnelle). En effet les coûts proviennent majoritairement des pales et de leur système de soutien. Autre avantage : elle pourrait même couvrir le mât de panneaux solaire.

Bien évidemment la technologie a encore du chemin à faire et l’équipe de Vortex espère avoir son premier produit, La Mini de 12 mètres, dans un an. L’innovation de Vortex Bladeless pourrait alors s’ajouter à la récente liste des projets éoliens aux designs surprenants d’un magazine où l’on peut découvrir, par exemple, l’éolienne volante BAT (Buoyant Airborne Turbine).

 

Pour en savoir plus, c’est ici avec Wired.