Innover pour produire de l’énergie avec des matières premières renouvelables est un challenge que de nombreux scientifiques explorent. Une société hollandaise propose désormais une solution inédite : générer de l’énergie avec les plantes sans altérer leur développement.

Une pile à combustible microbienne

L’utilisation de la biomasse pour produire de l’énergie n’est pas un concept nouveau et des centrales biomasses sont déjà en fonctionnement. Mais la société hollandaise Plant-e propose un système de production tout à fait nouveau. Les équipes de la société ont trouvé un procédé permettant de produire de l’énergie en utilisant des plantes vivantes et ce, sans altérer leur développement. Le principe repose sur une pile à combustible microbienne. Lors de la photosynthèse, 70% de matière organique produite n’est pas utilisée par la plante qui la rejette par les racines. Des bactéries détruisent alors cet excédant de matière organique, libérant au cours du processus des électrons. Plant-e utilise ces électrons formés naturellement pour produire de l’électricité. Une cathode est placée dans de l’eau et une anode à proximité des racines. La pile à combustible microbienne est ainsi en place et génère de l’énergie électrique sans perturber le développement de la plante. Bien que la production soit largement inférieure à celle du photovoltaïque à l’heure actuelle, elle a le mérite de fonctionner en continu sans problème d’intermittence, l’un des principaux obstacles des énergies renouvelables actuelles.

Une diversité d’application

La simplicité d’application du procédé pourrait le rendre exploitable dans la plupart des régions du monde. Il pourrait même devenir source d’énergie renouvelable durable pour des pays en émergence. Par exemple, les marécages ou les rizières pourraient tirer profit de cette technologie. Marjolein Helder, co-fondatrice de la société Plant-e et directrice de l’équipe de scientifiques qui a développé la pile à combustible microbienne, explique que « plusieurs applications peuvent être tirées de notre système. […] Notre technologie produit de l’électricité, mais elle peut aussi être utilisée comme isolation pour le toit ou pour collecter de l’eau. A plus large échelle, il est possible de produire du riz et de l’électricité en même temps, c’est une manière de combiner les productions d’aliments et d’énergie ». La production énergétique reste trop faible pour le moment avec un tel procédé, mais les chercheurs travaillent à développer la technologie et la rendre plus efficace et plus rentable.   Source : http://lenergeek.com/2015/01/20/comment-produire-de-lelectricite-a-partir-des-plantes/